Solennité du Christ Roi, fête patronale  à la paroisse Militaire Christ-Roi

Cathol

Les militaires chrétiens catholiques de la Force de Défense Nationale du Burundi (FDNB) se sont joints aux autres chrétiens du monde dans la célébration de la solennité du Christ- Roi à la paroisse militaire Christ-Roi, le dimanche 21 novembre 2021.

A travers le service de l’aumônerie militaire de la FDNB, les militaires chrétiens catholiques de la paroisse militaire Christ-Roi  se sont joints à toute l’église universelle pour célébrer dans l’allégresse la Solennité du Christ Roi, fête patronale de cette paroisse. Parmi  les invités de marque qui ont répondu présents au rendez- vous, il est bon de signaler l’archevêque émérite de l’Archidiocèse de Bujumbura, Mgr Evariste Ngoyagoye, le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, Ir Alain Tribert Mutabazi, certains cadres officiers et leurs familles, un prêtre centrafricain en visite au Burundi, les aumôniers militaires protestants et autres.

L’archevêque émérite, Mgr Ngoyagoye qui a présidé l’Eucharistie de ce jour, a dans son homélie insisté sur le caractère universel de cette fête qui se célèbre annuellement depuis 1925 comme l’a instauré le pape Pie XI. Il  a mis en exergue la spécialité de  la royauté du Christ qui est spirituelle et donc différente des royaumes terrestres. Il a fait savoir que c’est le Christ en personne qui a signifié son royaume à Pilate lorsqu’il avait comparu devant la barre de vérité. Le Christ a souvent enseigné le Royaume de Dieu et a même recommandé que dans la grande prière de  « Notre Père », les enfants de Dieu demandent incessamment que son règne arrive, a souligné Mgr Ngoyagoye.

Après la messe, s’est poursuivi le moment des agapes fraternelles. Le partage d’un verre s’est accompagné des différentes allocutions de circonstance. Les locuteurs sont tous revenus sur le caractère rassembleur de la fête, le fait de surmonter les différentes tendances et convictions religieuses pour se retrouver ensemble afin de louer le Christ, Roi de l’univers,  Roi de justice, de vérité, d’amour et de paix.

Dans son allocution, Albin Mananzigamira, l’aumônier en chef a indiqué que  tous les hommes sont invités à vivre en enfants du Royaume,  à  suivre le Christ dans leur milieu de vie et de travail. Ce Roi sans siège, sans palais  ni armée demeure éternellement le Roi des rois, a dit l’aumônier en chef Mananzigamira. Il a ainsi invité les  militaires à continuer de se poser la question qui,  jadis, a été  posée  par leurs semblables à Jean Baptiste, le précurseur du Christ : «  Et nous, que devons-nous faire ? »

A son tour, Ir Alain Tribert Mutabazi, le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants a souligné que si les militaires intègrent dans leurs cœurs le Christ Roi, l’Eternel des armées, ils vaincront comme le Christ a vaincu la mort.

A  toutes fins utiles, il a été, lors de cette fête, une occasion pour l’aumônier en chef de présenter et d’envoyer en mission trois  nouveaux aumôniers militaires qui viennent de terminer leur formation à l’ISCAM. Il s’agit de messieurs  les abbés Elie Bucumi, Edison Irumva ainsi que le pasteur Fidèle Nkurunziza.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.