Vulgarisation de la Loi  portant code de protection sociale au sein de la FDNB et la PNB

 

Les officiers de la Force de Défense Nationale du Burundi et de la Police Nationale du Burundi œuvrant dans la 4e Division d’infanterie ont participé, le 30 mars 2022, dans un atelier de vulgarisation de la Loi No 1/12/du 12 mars 2020 portant code de protection sociale au Burundi. Les activités se sont déroulées au chef-lieu de la province Makamba.  

Comme il est repris à l’article 5 de la loi portant code de protection sociale, toute personne a droit à un niveau de vie lui permettant d’assurer sa santé, son bien-être et celui de sa famille notamment, par l’alimentation, l’habillement et le logement décent. Elle a également droit à la sécurité en  cas de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite des circonstances indépendantes de sa volonté. C’est dans cette optique qu’une loi sur la protection sociale a été mise en place afin de couvrir la population contre les risques économiques et sociaux déterminés par les pouvoirs publics conformément aux normes internationales.  

Lors de l’atelier de vulgarisation de cette loi dans la 4ème  Division d’infanterie, le Général de Brigade Remy Manirakiza, Commandant de ladite Division a, dans son propos, remercié le Ministère de la solidarité Nationale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre d’avoir organisé cet atelier. « C’est un honneur pour la FDNB et la PNB d’être invitées à cette activité. C’est pour nous une bonne occasion de découvrir ce qu’apporte cette nouvelle loi au sein des Corps de Défense et de sécurité», a-t-il indiqué.

Célestin Sindibutume, l’Inspecteur Général au  Ministère de la Solidarité Nationale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre a expliqué l’objectif de l’atelier et a invité les participants à suivre avec attention les présentations qui étaient prévues. Deux présentations étaient à l’ordre du jour ; la première portait sur la politique nationale de protection sociale, tandis que la deuxième concernait le fonctionnement de l’Institut National de Sécurité Sociale, INSS.

Après les présentations, les participants ont eu l’occasion de poser différentes questions afin de bien comprendre le contenu de cette loi, ce qu’elle apporte de nouveau pour ces corps, et la plus-value pour les membres de la FDNB et la PNB. Des réponses y relatives ont été fournies et les participants ont promis de partager les notions apprises avec leurs frères et sœurs qui n’étaient pas présents dans l’atelier.  

Sur tout le territoire national, l’atelier a été organisé par le Ministère de la Solidarité Nationale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre via le Secrétariat Exécutif Permanent de la Commission Nationale de Protection Sociale (SEP/CNPS) en son axe relatif au renforcement des capacités institutionnelles par la vulgarisation des programmes et sous le  financement du projet «MERANKABANDI».

 

 

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.