Le renforcement de la sécurité, une des priorités du contingent burundais

Le commandant du 13ème contingent burundais, le Général de Brigade Télesphore Barandereka a animé une causerie morale à l'endroit des militaires basés à l'Etat-major dudit contingent à Jowhar Air Field le 3 juillet 2021.  Son entretien a porté sur le renforcement de la sécurité dans le secteur de responsabilité  et l’amélioration du travail au quotidien.

Au cours de cette rencontre, le message clé portait  sur l’évaluation de la situation sécuritaire dans le secteur V. Le Général de brigade Télesphore Barandereka, Commandant du 13ème contingent burundais de l’AMISOM  a d’abord fait savoir  que la sécurité  est généralement bonne dans tout   le secteur. Il a indiqué  cependant que même si l’ennemi est devenu faible, il  continue à multiplier des mouvements dans certaines localités du secteur de responsabilité. Selon lui, durant les deux derniers  mois, le secteur V était calme à la suite des opérations et des contre-attaques menées par les troupes burundaises qui  ont causé de lourdes pertes au côté des terroristes Al Shabaab.  On peut citer le cas de la contre-attaque sur la position Murtiquo, la riposte effectuée par les militaires burundais basés sur la position de Xaaji-cali et l'opération conjointe menée pour stabiliser l'axe principal de ravitaillement Mogadiscio-Jowhar qui avait été bloqué par Al Shabaab dans la localité de la forêt de Sayga.

Neutraliser toute action nuisible sur les axes principaux

Le Général de Brigade Barandereka souligne que  le combat  actuel des alshababs de piéger les convois du contingent doit être combattu  considérablement en déployant tous les efforts pour neutraliser  toute éventuelle  action nuisible sur les principaux axes  se trouvant dans le secteur V. Il interpelle tout militaire burundais  de l’AMISOM  de rester toujours vigilant  de jour comme de nuit pour  contrer toute menace ennemie. Il  demande aux différents chefs à tous les niveaux de conjuguer  leurs efforts dans la protection de la force et le peuple somalien, de privilégier la défense mobile et les patrouilles de combat  pour s'enquérir de la situation qui prévaut dans le secteur. Selon lui, la vigilance et la discipline doivent être des mots d’ordre de tout militaire  pour réussir la mission. Le commandant du secteur V précise aussi  que le contingent se prépare pour la sécurisation des élections  dans l'Etat de Hirshabelle. Sur ce point, des travaux de défense du lieu des élections étaient déjà faits avant que le calendrier électoral soit temporairement suspendu.

Des mesures drastiques pour contrer la covid 19

Du point de vue sanitaire, le commandant du secteur V recommande aux militaires  de  respecter  les mesures barrières contre la pandémie de la COVID-19 qui est une réalité dans le secteur. Il les a informés que le contingent burundais a eu le privilège de recevoir une machine importante de dépistage de la COVID-19 en provenance du Burundi. Grâce à cette machine, l’on aura des facilités pour le dépistage des militaires, ce qui n'était pas facile avec la machine de l'UNSOS.

Les militaires à tous les niveaux ont à leur tour posé des questions et ont donné  des suggestions  allant dans le sens de renforcer la sécurité des militaires burundais de l’AMISOM, des partenaires de la mission, de la population du pays hôte et de leurs biens. Le commandant du secteur V les a félicités pour avoir enregistré des résultats positifs au cours du premier semestre.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.