Acte de charité posé par les militaires du 46ème et 47ème bataillon AMISOM

Les militaires du 46ème et du 47ème batail- lons AMISOM ont fait un acte de charité respectivement au mois de juillet et d’août 2019. Cet acte a été posé à l’orphelinat Jean Paul II de Gitega et à l’hôpital prince Régent Charles.

La plupart des fois, les militaires burundais qui rentrent des missions de    maintien de la paix collectent une certaine somme pour aider les vulnérables. C’est dans ce cadre qu’une enveloppe de 3.000.000 de Francs burundais a été offerte à la congrégation qui gère l’orphelinat Jean Paul II et 4 familles des militaires tombés sur le champ de bataille en Somalie ont été assistées avec une somme de 300.000 Fbu chacune.

La délégation était conduite par le Commandant du 46ème Bataillon AMISOM, le Lieutenant-Colonel Jean Bosco Bagirirwa. Il a adressé encore une fois ses condoléances aux familles qui ont perdu les leurs en Somalie et a promis que leurs frères d’armes resteront toujours à leurs côtés. Pour l’orphelinat de Gitega, le Lieutenant-Colonel Bagirirwa a encouragé les sœurs de la congrégation pour leurs œuvres de charité envers ces enfants orphelins. En outre ces militaires du 46ème bataillon AMISOM ont assisté un de leur collègue nécessitant des soins à l’étranger à hauteur de 940.000 Fbu.

Quant à l’hôpital Prince Régent Charles, les militaires du 47ème Bataillon AMISOM ont porté secours aux personnes qui n’ont pas pu payer les frais d’hospitalisation. A cet effet, trois convalescents ont été libérés après avoir payé    une facture de    1 693161. Le 1er a payé une somme de 1.280.070Fbu, le 2ème 222.806Fbu et le 3ème 190.285Fbu.  Une autre personne a été assistée à hauteur d’un million de francs burundais mais n’a pas eu la chance de sortir de l’hôpital car sa facture s’élevait à 1.700.000Fbu. Le Commandant du 47ème bataillon AMISOM le Major Jean Prosper Nkurikiye a fait savoir qu’ils l’ont assisté moyennant le montant disponible et espère que d’autres bienfaiteurs lui viendraient en aide pour payer le reste de la facture.  Il a indiqué que ce geste posé rentre dans le but de rendre grâce à Dieu pour les avoir protégés en Somalie. Ces militaires ont aussi fait un geste de solidarité à une veuve de leur frère d’armes tombé sur le champ d’honneur en Somalie en lui donnant une enveloppe de 500 000 fbu.

Le responsable du service social à l’Hôpital Prince Régent M. Francis Ntahorwamiye a remercié vivement ces militaires pour cet acte posé à l’endroit de ces personnes et de l’hôpital. « L’Hôpital vient de gagner non seulement les recettes mais aussi les lits qui vont accueillir de nouveaux patients car ces derniers les occupaient alors qu’ils étaient guéris » ; a-t-il ajouté.  Les bénéficiaires ont beaucoup apprécié cet acte de charité et de solidarité posé par les militaires des 46 ème et 47 ème bataillons AMISOM.

 

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.