Ouverture d'un mess et feu de camp au bataillon Génie de Combat

Feu de Camp

Le 20 mars 2020 au bataillon Génie de Combat à Muzinda, il y a eu ouverture solennelle du Mess « Rukinjurirangabo » et célébration du feu de camp. Les cérémonies ont été rehaussées par la présence du Commandant de la Force Terrestre le Général de Brigade Jean Paul Habimana.

La Force de Défense Nationale du Burundi comprend plusieurs unités, dont les unités spécialisées. L’unité Génie de Combat fait partie de ces dernières.  La dite unité a procédé à l’ouverture solennelle du mess dénommé ‘‘Rukinjurirangabo’’ et la célébration du feu de camp.

Autour du feu, le Commandant du bataillon Génie de Combat le Major Dismas Zino a présenté les réalisations pour l’année 2019, dont la récupération de 56 hectares  appartenant à cette unité.  Selon le Major Zino, ces terres récupérées ont une valeur estimée à 3 milliards de francs burundais. Rappelant la mission du génie de combat qui est de permettre la mobilité des troupes amies et assurer la contre-mobilité pour les troupes ennemies, le Major Zino a annoncé qu’ils ont formé plus d’une compagnie de militaires en génie de base afin d’avoir du personnel qu’il faut dans cette unité.  Il a indiqué que le travail de neutralisation des engins explosifs accompli dans les missions de maintien de la paix surtout en Somalie par les militaires en provenance de cette unité est très louable.

A part les réalisations, le commandant du bataillon Génie de Combat a exprimé certains besoins, dont la demande de décernement de certificats à ceux qui terminent la formation de génie de base car ces derniers éprouvent de difficultés quand il est question de faire le deuxième niveau auquel l’acceptation de la candidature exige la présentation du certificat de niveau de base.  Il a également signalé que cette unité dispose de beaucoup d’infrastructures mais qui sont vieilles et il a demandé l’appui du commandement pour leur réhabilitation. 

Dans son discours, le Commandant de la Force Terrestre le Général de Brigade Jean Paul Habimana a vivement félicité le commandement de cette unité pour leurs excellentes réalisations. Il a en outre rappelé l’importance du feu de camp dans le renforcement de la cohésion et a indiqué que cela devrait servir d’exemple aux autres unités. 

Signalons qu’en marge de ces cérémonies, on a procédé à la clôture d’une formation en génie militaire de base qui a duré trois mois.  Les lauréats ont agrémenté la fête par une démonstration sur les techniques de démolition des munitions et le premier de chacune des 3 classes a reçu un prix.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.