« Chacun sera jugé selon ses œuvres de charité envers les autres »

A l’occasion de la solennité du Christ-Roi, les militaires chrétiens catholiques de la FDNB ont célébré le 22 novembre 2020, la fête patronale de la Paroisse Militaire Christ-Roi sise à l’ex˗ bataillon para. A cette même opportunité, ils ont partagé une agape fraternelle. 

Dans son homélie à la Paroisse Militaire Christ-Roi, à l’occasion de la célébration de la solennité du Christ-Roi, l’aumônier en chef Albin Mananzigamira a indiqué  que le Christ de Nazareth est le Roi de l’univers, l’Eternel des armées. Son royaume est sans limite selon qu’il  est écritː "toutes les nations seront rassemblées devant lui", a-t-il souligné. A l’assemblée présente, il a interpellé de bien accepter et  intégrer dans leurs cœurs le royaume du Christ.

L’aumônier en chef Mananzigamira a fait savoir qu’après la résurrection de Jésus Christ, ce dernier est devenu le Juge Suprême et, pour ceux  qui l’auront connu ou ceux qui ne l’auront point connu, tous seront rassemblés devant lui et jugés. Pour gagner ce  jugement, il  a invité l’assemblée présente à  vivre l’amour. "Chrétiens ou non chrétiens,  ne seront pas considérées  ni  le nombre de prières qu’une personne aura  prononcé, ni la manière dont elle aura été fidèle aux exigences de son église non plus. Mais plutôt, chacun sera jugé selon ses œuvres de charité envers les autres", a-t-il précisé.

Dans son discours prononcé au nom du Chef de la Force de Défense Nationale du Burundi(FDNB) au moment de l’agape fraternelle, le Général Major Marius Ngendabanka, le Comd adjoint de la Force Terrestre a félicité le service de l’aumônerie militaire pour des réalisations multiples accomplies au sein de la FDNB. Il a fait savoir que ces réalisations se remarquent surtout au travers des bâtiments des églises construites dans les différentes divisions militaires. On citerait le bâtiment de la paroisse militaire baptisée Paroisse Christ-Roi dont ils étaient en train de célébrer  la fête patronale. Il y a aussi d’autres contributions non visibles à l’œil nu émanant du comportement exemplaire des militaires qui, effectivement, réussissent à concilier leur foi chrétienne avec leur métier d’armes, a-t-il ajouté.

Signalons qu’à l’occasion de cette fête de solennité du Christ-Roi et de la fête patronale de la paroisse militaire Christ-Roi avaient répondu présents différents hauts cadres de la FDNB, y compris certains aumôniers et certains membres d’autres congrégations religieuses.   

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.