Les militaires de la FDNB sont appelés à intégrer leur foi dans le renforcement du professionnalisme militaire

Le service aumônerie  militaire de la Force de Défense Nationale du Burundi a organisé, du 17 au 18 novembre 2020 au centre de formation  et de sensibilisation sis au camp Muha, un atelier de formation à l’intention de 41 officiers chrétiens sous le thèmeː "La compatibilité de la foi avec la profession militaire".

«Comment intégrer notre foi dans notre métier de militaire? Un militaire incarnant  à la fois les valeurs militaires et chrétiennes est-il utile pour le pays? » Ces deux questions ont été principalement au centre des échanges lors d’un atelier axé sur  «La compatibilité de la foi avec la profession militaire». Cette initiative est venue de la Communauté des Militaires Chrétiens du Burundi (CMCB), en collaboration avec le service aumônerie de la FDNB.

Dans sa présentation, le Général Major Emmanuel Miburo, un des conférenciers, a indiqué que la qualité d’un militaire est principalement évaluée en fonction de son attachement à la discipline militaire, sa cohabitation avec ses compagnons d’armes (Esprit du corps) ainsi qu’à son sens du patriotisme. Il a fait savoir qu’un bon militaire doit aussi observer les valeurs comme le respect, la loyauté, l’honneur, le courage, l’intégrité et le devoir.  Ces valeurs doivent se manifester aussi bien dans sa vie professionnelle que dans sa vie privée, a-t-il souligné.

Partant de cette citation de Benjamin Franklin, Inventeur et politicien américain, "Celui qui saura introduire les principes de base du christianisme dans les affaires publiques changera la face du monde", les participants ont reconnu que, pour un militaire chrétien,  intégrer sa foi dans son métier de soldat n’est pas facile, mais c’est possible. Le Colonel Ndikumazambo Grégoire, au nom des participants, a apprécié le choix et le contenu du thème et  a recommandé que de tels thèmes soient  multipliés pour  tous les  membres de la FDNB, de toutes les catégories et dans toutes les divisions militaires.

Notons qu’ont pris part dans cet atelier 41 officiers de différentes dénominations chrétiennes y compris trois aumôniers militaires. Etaient aussi présents un représentant de la Maison Lueur d’Espoir, celui du Campus pour Christ et un de l’ALARM Burundi comme partenaires du CMCB. 

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.