«Celui qui donne aux pauvres, prête à l’Eternel »

Le 51ème  bataillon AMISOM récemment rentré de la Somalie a octroyé, le 18 janvier 2020, une aide à certains militaires handicapés en soins médicaux  au camp Ngagara, et au bataillon support de la 1ère  Division militaire, ainsi qu’aux personnes âgés hebergées au centre Sainte Elizabeth de Gihanga. 

Dans le but de venir en aide à ceux qui ne sont plus capables de se procurer des moyens de subsistance, les militaires burundais ne cessent d’octroyer des vivres et d’autres articles de première nécessité à ceux qui sont dans le besoin. C’est dans ce cadre que les militaires du 51ème bataillon AMISOM qui sont rentrés de la Somalie au mois de novembre 2019 ont donné une somme de 800.000 francs burundais à chacun des 7 militaires handicapés, en soins médicaux au camp Ngagara et au bataillon support de la 1ère  Division militaire. Les militaires du 51ème bataillon AMISOM ont également octroyé une aide, aux personnes âgées vivant au centre Sainte Elisabeth de Gihanga, d’une valeur de 3.500.000 francs bu. Cette aide était composée notamment de riz, de haricots, d’huile de palme, d’huile de coton, de farine de maïs et de savons.  

Le major Manirakiza Jean Berchmans, qui était commandant de ce bataillon récemment rentré de la Somalie, a indiqué qu’avant ces deux activités, ils ont commencé par assister les familles des militaires de ce bataillon, tombés sur le champ de bataille en Somalie. Quant aux militaires handicapés à qui ils ont donné une somme de 800.000 franc burundais chacun, le Major Manirakiza leur a demandé d’utiliser cette somme pour des projets générateurs de revenus afin de pouvoir aider leurs familles respectives.  Concernant les personnes âgées hébergées au centre Sainte Elisabeth, ces militaires ont pensé à elles parce qu’elles n’ont plus la force de travailler pour se procurer de quoi manger. 

Les bénéficiaires de cette aide ont manifesté leur joie et ont imploré le Dieu tout puissant pour qu’il bénisse ces militaires qui ont songé à faire cet acte de charité. «Celui qui donne aux pauvres, prête à l’Eternel », a indiqué l’un des bénéficiaires.

Le Major Manirakiza a profité de l’occasion pour lancer un appel aux autres bienfaiteurs, pour qu’ils puissent venir en aide aux nécessiteux.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.