Les femmes du contingent burundais de la MINUSCA célèbrent la journée internationale des droits de la femme

Femme MINUSCA

Le contingent burundais  œuvrant en mission de maintien de la paix en République centrafricaine (MINUSCA) a célébré, en date du 21 mars 2020, la journée  internationale des droits de la femme.  Les cérémonies se sont déroulées à  l’Etat- major dudit contingent basé dans la ville de Sibut. 

Les femmes du contingent burundais qui sont en mission de maintien de la paix en République centrafricaine ont, avec le soutien du commandement contingent burundais, célébré, en date du 21 mars 2020, la journée internationale des droits de la femme qui, normalement, se célèbre dans le monde entier le 08 mars de chaque année. 

En plus  des militaires du contingent,  étaient invités à ces cérémonies les représentants  des autorités administratives centrafricaines tels que le Sous- préfet de Sibut, le représentant de la congrégation ABIZERAMARIYA de Dékoa et les représentants des associations des femmes de la RCA basées à Sibut.

Les activités de cette journée  ont été  débutées par une action de charité. Les femmes du  contingent burundais ont visité une famille qui a mis au monde un triplet. Le contingent a, à  travers son service genre,  soutenu cette famille en lui donnant une aide composée d’habits pour les nouveaux nés, d’un seau, d’un bassin, des essuie mains, du lait, et des vivres. La famille visitée a  salué  ce geste louable que les femmes militaires du contingent burundais ont posé en sa faveur.  

Dans son discours de circonstance, le commandant du contingent burundais de la MINUSCA, le Lt- colonel Emmanuel Haringanji est revenu sur le rôle de la  femme  dans la vie du pays en général et  leur rôle  incontournable dans  les  missions  de maintien de la paix  en particulier. Il a indiqué que la femme participe activement dans  la prise de décisions concernant la vie de son pays. Le commandant contingent burundais précise également qu’en mission de maintien de la paix, les femmes assistent  des femmes qui ont subi et qui continuent à subir  des violences pendant et après les  périodes  conflictuelles.

Le sous- préfet de Sibut Mr Nguembassa qui était invité à ces cérémonies,  a lui aussi remercié vivement les femmes militaires burundaises pour le travail accompli en faveur des centrafricains dans son sous-préfecture.

L’officier chargé du service genre, le Lieutenant Niyonzima a quant à elle remercié le commandant du contingent burundais de la MINUSCA qui a fait le possible pour que cette fête soit organisée. 

Notons  que ces cérémonies ont été agrémentées par des jeux sportifs, des  chansons et des danses traditionnelles telles que la danse  guerrière appelée communément « danse Intore».

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.