La FDNB a pris part à la célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance

DEF

La FDNB s’est associée aux citoyens burundais pour célébrer le 58è anniversaire de l’indépendance du Burundi. Les cérémonies ont eu lieu le 1er juillet 2020 au boulevard de l’indépendance.

Les membres de la Force de Défense Nationale du Burundi (FDNB) se sont joints aux autres citoyens burundais à la célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance le 1er juillet 2020. Un défilé des militaires provenant de différentes unités déployées dans tout le pays a agrémenté les cérémonies. Des exercices de débarquement et de descente en rappel ont aussi enrichi l’ambiance de ces cérémonies.

Le Commandant Suprême des corps de défense et de sécurité, le Général major Evariste Ndayishimiye a, dans son discours, salué le sacrifice de soi qui, dans leur mission de protéger les autres, caractérise les militaires burundais que ce soit au Burundi ou à l’étranger. Il a rappelé que la contribution des militaires burundais dans le rétablissement de la paix dans les pays où il y a encore des conflits est remarquable. Il a souligné que le Burundi collabore avec d’autres nations du monde dans la lutte contre le terrorisme qui menace le monde.

A cette occasion de la célébration du 58éme  anniversaire de l’indépendance du Burundi, le Président de la République a offert des prix et des médailles aux personnes qui se sont distinguées plus que les autres. Cinq militaires de la FDNB sont parmi celles qui ont été primées. C’est notamment le Major  Ferdinand Ndikumana, commandant du centre commando de Gitega et le Lieutenant Kelly Nkurunziza  qui ont reçu une médaille d’ordre de mérite patriotique, classe de chevalier avec une enveloppe d’un million cinq cent mille francs burundais pour leur courage et dévouement au travail. Feu Adjudant Jonathan Nitunga et le Caporal-chef Fulgence Ndizeye ont reçu une médaille de cuivre de mérite patriotique et une enveloppe d’un million de francs burundais pour avoir sauvé, dans le lac Rweru, les pêcheurs qui ont failli être tués par les fauteurs de trouble. La première classe Gertrude Nimbona a elle aussi obtenu une médaille de cuivre de mérite patriotique et une enveloppe d’un million de francs burundais pour avoir subi volontairement les épreuves du centre commando et s’être classée première parmi les filles.

Le Commandant Suprême des corps de défense et de sécurité a également primé les militaires qui ont agrémenté les cérémonies en leur donnant une enveloppe de trois million de francs burundais.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.