La 3ème promotion de l’ESCEM, priée d’appliquer les connaissances acquises

Le 19 juillet 2019, l’Ecole Supérieure de Commandement et d’Etat-major(ESCEM) a procédé à la remise officielle des certificats aux 28 lauréats de la 3ème promotion. Les cérémonies se sont déroulées dans les en- ceintes de l’ESCEM et ont été rehaussées par le Ministre de la Défense Nationale  et des Anciens Combattants Emmanuel Ntahomvukiye.

Depuis 2016, l’ESCEM forme des officiers burundais et étrangers qui remplissent des conditions exigées pour les préparer au travail d’Etat-major. Cette année, la remise des certificats a vu la participation des commandants des Ecoles de la communauté de l’Afrique de l’Est de même calibre que cette institution.

Les cérémonies ont été présidées par le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants Monsieur Emmanuel Ntahomvukiye. Dans son discours de circonstance, cette autorité a indiqué que le souci du Ministère est de voir la Force Défense Nationale du Burundi (FDNB) devenir professionnelle avec des officiers possédant des connaissances équilibrées, non seulement dans le domaine de la défense et de la sécurité, mais également dans d’autres domaines clés.

« Nous sommes ainsi déterminés à les équiper avec des connaissances et des capacités afin de les rendre capables de contribuer davantage au développement du pays. » a-t-il souligné. Il a félicité les officiers lauréats de la 3ème promotion édition 2018-2019 et les a invités à bien appliquer les connaissances acquises pour l’intérêt du pays. Le ministre Ntahomvukiye a remercié les pays de la Communauté Est Africaine qui ont envoyé les étudiants pour poursuivre les études au Burundi. Il a promis que le Burundi ne ménagera aucun effort pour continuer à renforcer la coopération avec d’autres pays dans le cadre de consolider la paix et la sécurité dans la région.

Le Lieutenant Général Prime Niyongabo, Chef de la Force de Défense Nationale du Burundi a quant à lui remercié vivement les partenaires qui, de près ou de loin, ont apporté leur contribution pour que la formation se déroule dans de bonnes conditions. Il a lui aussi invité les lauréats à bien appliquer les connaissances acquises.

Il n’a pas oublié de mentionner que l’ESCEM a profité de la bonne

coopération qui existe entre la FDNB et les autres armées de la Communauté Est Africaine. « L’ESCEM a fait de progrès considérables », a fait savoir le Chef de la FDNB.

Répondant aux questions des journalistes, le Général de Brigade Cassien Ntacebera, commandant de l’ES- CEM a fait savoir que parmi les 28 officiers certifiés 23 sont de nationalité burundaise tandis que 2 sont de nationalité Kenyane, 1 Tanzanienne et 2 Ougandaises. Selon la même source, les étudiants de cette école doivent être des officiers supérieurs en provenance des pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Il a précisé que la formation à l’ESCEM se focalise sur les domaines de la science militaire, science de la guerre et des relations internationales. « L’ESCEM dispense également des cours de sécurité au sens large du terme, des opérations maritimes, terrestres et aériennes, ainsi que les opérations de maintien de la paix dans un contexte international », a souligné le Général de Brigade Cassien Ntacebera.

Notons que les trois meilleurs étudiants à savoir un officier burundais, un Kenyan et un Ougandais ont été primés.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.