Améliorer l’interopérabilité multinationale

15 officiers burundais ont participé du 15 au 30 juillet 2019 à un exercice dénommé «Justified Accord 2019» à Addis-Abeba, en Éthiopie. Conçu pour améliorer l’interopérabilité multinationale, l’exercice a réuni 12 pays, et à la fin de l’exercice, le Lieutenant-Colonel Fiacre Ndayiragije a été sélectionné comme « Hero of the battle ».

Dans le cadre de renforcer l’interopérabilité dans les missions de maintien de la paix, 12 pays à savoir le Burundi, l’Ethiopie, le Brésil, le Djibouti, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Somalie, l’Ouganda, le Royaume-Uni, les Etats Unis et des organisations internationales se sont rencontrés à AddisAbeba pour un exercice dénommé « Justified Accord ».

Lors des cérémonies d’ouverture de cet exercice, le ministre éthiopien de la défense Fisha Weldesenbet qui a re- haussé de sa présence ces cérémonies a dit : « La capacité de nos forces à travailler ensemble et à parvenir à une compréhension commune de nos procédures opérationnelles est d’une importance capitale pour les participants, car nous avons tous intérêt à continuer à améliorer la stabilité dans la région de la Corne de l’Afrique ».

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en République Démocratique Fédérale d’Éthiopie Michael Raynor qui avait lui aussi répondu présent à ce rendez-vous, a indiqué : « De tels événements ont un impact global positif dans la mesure où ils soutiennent l’ONU et l’Union Africaine dans l’exécution de leur mandat d’appui à la sécurité dans la région.

Aussi, ils nous rapprochent de notre objectif commun: une Afrique et un monde plus pacifiques et prospère ». Il a ajouté que « Justified Accord » offre aux participants une excellente occasion d’affiner les nombreuses compétences nécessaires pour maintenir la paix dans la région et d’améliorer l’interopérabilité des forces de sécurité multinationales.

Dans les cérémonies de clôture le Général de Brigade Lapthe Chau Flora, Commandant adjoint de l’AFRI-COM et codirecteur de l’exercice a remercié les participants pour leur professionnalisme, leur dévouement et leur engagement, qui ont fait de cet exercice un succès. « Je suis très impressionné par beaucoup d’entre vous qui ont commencé cet exercice, n’ayant jamais utilisé ce processus de planification auparavant, et qui l’ont utilisé avec succès », a-t-il fait savoir.

Parmi les participants un officier burundais, le Lieutenant-Colonel Fiacre Ndayiragije a été sélectionné comme « héros de la bataille » pour ses excellentes performances lors des processus de planification malgré des contraintes de temps. Le Colonel Manirakiza Jean- d’affaires qui était chef de la délégation burundaise a indiqué que la sélection d’un officier burundais parmi plusieurs autres officiers en provenance de 12 pays constitue un grand honneur pour le Burundi. Il a dit que cette appréciation envers les officiers burundais est le fruit des efforts que la Force de Défense Nationale du Burundi a investi dans le domaine la formation.

L’exercice était composé entre autres des cours théoriques, des exercices pratiques de planification axés sur des scénarios de maintien de la paix de l’AMISOM.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.