206 candidats commandos ont été brevetés

Le 211ème bataillon commando a procédé à la remise des brevets à 206 candidats du centre d’entrainement commando en date du 09 avril 2022. Les cérémonies ont eu lieu dans les enceintes dudit bataillon à Gitega.

Après trois mois de formation au centre d’entrainement commando, le 211ème bataillon commando a organisé les cérémonies de remise de brevets aux candidats ayant réussi la formation. Sur 214 candidats qui ont terminé toutes les épreuves, 206 dont 5 filles ont été brevetés commandos. Ces nouveaux commandos qui avaient débuté la formation le 19 décembre 2021 sont de toute catégorie à savoir les officiers, les sous- officiers et les militaires de rang.

Dans son mot d’accueil, le Commandant du 211ème bataillon commando, le Lieutenant-Colonel Théobald Manirakiza a souhaité la bienvenue aux autorités militaires qui avaient répondu à l’invitation. Il a fait savoir que le taux de réussite pour la 132ème session des candidats commando est satisfaisant. Il a profité de cette occasion pour remercier le haut commandement de la FDNB qui ne cesse de tout mettre en œuvre pour le bon fonctionnement du centre.

Le Commandant adjoint de la Force Terrestre le Général Major Marius Ngendabanka qui avait rehaussé les cérémonies de clôture a indiqué, dans son discours de circonstance, que le haut commandement de la Force de Défense Nationale du Burundi se réjouit d’accueillir dans ses rangs des nouveaux  commandos. Il a ensuite félicité ces jeunes commandos qui venaient d’être brevetés sans oublier les instructeurs qui se sont donnés corps et âme pour atteindre ce résultat. Le Général Major Marius Ngendabanka a prodigué des conseils à ces nouveaux commandos en leur rappelant la devise du centre qui dit : «Une fois commando, toujours entrainement». Il les a invités à s’adonner toujours aux entrainements une fois de retour dans leurs unités respectives, sinon les connaissances apprises ne leur serviront à rien. Le Commandant adjoint de la Force terrestre leur a rappelé que les techniques qu’ils ont bénéficiées ne seront utilisées que pour défendre la nation et non pas pour régler les conflits personnels ou engager de combats dans des bistrots. Il a aussi souligné que le centre d’entrainement des parachutistes a ouvert encore une fois ses portes et qu’il les attend dans les prochains jours.

Les  cérémonies ont été clôturées par le partage d’un verre avec les nouveaux commandos. Les chefs de service à l’Etat-Major Général de la FDNB avaient également pris part à ces cérémonies.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.