Promouvoir la transparence budgétaire et la redevabilité à la FDNB

Il s’est tenu du 18 au 22 mars 2019 un atelier de formation au centre de formation du camp Muha sur le code des marchés publics de la République du Burundi. Cette formation a été dispensée par l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), à l’intention des officiers des services centraux de l’EMG et des composantes de la FDNB.

La loi organique no 1/04 du 20 février 2017, en son article 2, dispose que  la FDNB est dotée d’un patrimoine et jouit d’une autonomie de gestion sous contrôle hiérarchique du Ministre ayant la défense dans ses attributions. Pour arriver à mieux gérer la chose publique, une formation sur la passation et le code des marchés publics s’avère indispensable. C’est dans cette optique que le service chargé du budget et finances a organisé une formation sur le code des marchés publics afin de promouvoir la transparence budgétaire et la redevabilité à la FDNB. Lors de l’ouverture de ladite formation,  le Général Major Joseph Ndayishimiye, Chef adjoint de la FDNB, a indiqué que le Burundi a procédé en 2018 à une modification de son système des marchés publics dont l’objectif principal était la mise en place d’un cadre juridique et institutionnel garantissant la transparence dans les procédures de passation et de gestion des marchés publics. Il a ajouté que  ce nouveau cadre implique une rigueur et une transparence poussées afin de permettre aux institutions en général et à la FDNB en particulier de rendre compte de leur régularité et de leur efficacité dans la gestion budgétaire. «  La présente formation permettra aussi aux participants de mieux appréhender les procédures de passation, d’exécution, de contrôle et de régulation des marchés publics. L’impact de cette formation se traduira par le renforcement de l’efficacité de la dépense publique et la meilleure gestion des finances publiques », a-t-il souligné.

Lors de la clôture de la formation, le Général de Brigade Jean Paul Habimana, commandant de la Force Terrestre,  a fait savoir que les participants dans cette formation ont eu l’occasion de s’imprégner des procédures de passation, de gestion et de contrôle des marchés publics.  Ils ont en outre compris les défis majeurs auxquels la FDNB est confrontée dans ce domaine. « Ceci vous a permis de constater le niveau sur lequel la FDNB se situe concernant l’application et le respect du code des marchés publics de la République du Burundi. Nous sommes en plus convaincus que les connaissances acquises vont permettre de lever les défis constatés dans le domaine des marchés publics », a-t-il poursuivi. Il a ajouté que ces connaissances vont constituer des bases solides pour améliorer l’image des marchés publics à la FDNB. Il n’a pas manqué de remercier l’ARMP qui ne cesse de porter confiance à la FDNB dans le domaine des marchés publics.

Un des formateurs Claudine Minani, chargée de la formation à l’ARMP, a indiqué que la formation sur le code des marchés publics rentre dans les missions attribuées à l’ARMP. Elle permet de renforcer les capacités et de bien gérer les commandes publiques en respectant les principes de la transparence, de la liberté à l’accès aux commandes publiques pour ne citer que ceux-là.  « Nous avons donc répondu à l’appel que la FDNB a lancé à l’ARMP afin de renforcer les capacités de ceux qui font tous les jours le travail de passation, d’exécution et de gestion des marchés publics pour améliorer davantage la gestion des finances publiques », a-t-elle souligné.

Rappelons que le code des marchés publics en vigueur a été promulgué le 29 janvier 2018 et a apporté certaines modifications et clarifications concernant les procédures de passation, d’exécution, de contrôle et de gestion des marchés publics.

                                                                                                   Capitaine Ngenzebuhoro Alice

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.