La professionnalisation de la FDNB à travers l’instruction et l’entrainement

CD

Dans le cadre de la clôture de l’année d’instruction édition 2021-2022 et de l’ouverture de l’année d’instruction 2022-2023, la Force de Défense Nationale du Burundi a organisé un championnat militaire qui s’est déroulé à Gitega du 16 au 20 mai 2022. Les cérémonies d’ouverture et de clôture de ce championnat ont été rehaussées par le Chef de la Force de Défense Nationale du Burundi, le Général Prime Niyongabo.   

Chaque année, la Force de Défense Nationale du Burundi (FDNB) à travers son service chargé de l’instruction, de l’entraînement et des opérations, organise des entraînements militaires dans toutes les composantes de la FDNB pour que les membres de ce corps continuent à améliorer leur professionnalisme. A la fin de l’année d’instruction, c’est le tour d’un championnat réunissant ces composantes. Lors des cérémonies d’ouverture du championnat marquant la clôture de l’année d’instruction 2021-2022, le Chef de la FDNB, le Général. Prime Niyongabo a fait savoir que l’objectif de l’instruction et de l’entraînement est de permettre à tous les membres de la FDNB, dans leur diversité, d’avoir des connaissances et  compétences nécessaires pour  que tous ensemble, ils puissent accomplir leur noble mission de défense de la nation avec du professionnalisme. Tenant compte de la noblesse de cette mission, il a indiqué que tout militaire de la FDNB doit s’approprier l’instruction et entraînement afin qu’il puisse bien contribuer au renforcement de la sécurité du pays  et des autres nations qui en ont besoin comme on le fait habituellement.

«L'instruction et l'entraînement, pilier de la professionnalisation de la FDNB »

Ce  championnat s’est déroulé sous le thème: " L'instruction et l'entraînement à la FDNB, pilier de la professionnalisation de ce corps pour réussir ses missions". Selon le Chef de la FDNB, ce thème montre la détermination des cadres de ce corps de faire de l’instruction et l’entraînement le pilier indispensable d’une armée professionnelle. Pour ce championnat, il a indiqué que son souhait est qu’il soit une bonne occasion pour tous les membres de la FDNB de renforcer leur esprit de corps, de bravoure, de laborieux et loyal dans des situations pénibles. Cela permettra à la FDNB de gagner la confiance de la population burundaise qui, en son tour, éprouvera un sentiment  d’appuyer sans hésitations ce corps dans ses missions; a dit le Général Prime Niyongabo.  A tous les cadres militaires dans leurs différentes fonctions et grades, il leur a recommandé de renforcer l’instruction et l’entraînement car: «C’est un moyen de suivre de prêt vos militaires, leur prévenant ainsi la paresse pour l’intérêt du pays en général et de la FDNB  en particulier » ; a-t-il souligné.

Epreuves du championnat

Comme l’a indiqué le chargé de l’instruction de l’entraînement et des opérations à la FDNB le Général de Brigade Télesphore Barandereka, les épreuves pour le championnat militaire édition 2021-2022 ont été : le passage sur la piste d’obstacles, la course sur 8km avec équipement plus tir, la course d’orientation, la course sur 17km avec équipement, le passage sur corde verticale plus transport d’un blessé et le cross-country sur 8km pour les hommes et sur 6km pour les dames. Il a aussi fait savoir que onze différentes équipes ont pris part à cette compétition.

Ces équipes avaient été envoyés par les quatre divisions d’infanterie de la FDNB, la Force de la Marine, la Force Aérienne, la Brigade Spéciale pour la Protection des Institutions les unités des armes d’appui, l’Ecole des Sous-Officiers, l’ISCAM et la Police Militaire.

L’équipe de la 2è division d’infanterie a remporté la coupe au moment où celle de la BSPI vient en deuxième position au classement général.

Maj DIOMEDE MANIRAMBONA

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.