La prise de décision opérationnelle est très essentielle dans une armée

FT

La FDNB, à travers la Force terrestre (F.T) a organisé, dans les enceintes de la Brigade d'artillerie de Mwaro, un exercice  "CPX Brigade et Bataillon" dénommé "MUTAHO" en dates du 25 au 30 mai 2020. C'était dans le cadre de préparer les officiers des Etat-major brigades et Bataillons à se familiariser avec le processus de prise de décision opérationnelle.

Le professionnalisme que  la FDNB veut chercher en ses hommes ne peut être atteint que s'ils sont bien instruits et entrainés. C'est pour cette raison que la F.T. a organisé un exercice de commandement conduit en salle à l’intention des officiers d’Etat-major brigades  et bataillons, dénommé «CPX Brigade et Bataillon MUTAHO». Les cérémonies de clôture ont été rehaussées par le Chef de la FDNB, le Lieutenant-Général Prime Niyongabo.

Dans son discours de circonstance, le Lieutenant-Général Prime Niyongabo a remercié le commandement de la Force terrestre pour avoir organisé l'exercice avec succès. "Je voudrais remercier la Force terrestre pour ledit exercice de renforcement opérationnel visant à faire la FDNB une armée professionnelle, moderne, républicaine et capable d'accomplir efficacement ses missions", a-t-il fait savoir. Il a en outre invité les chefs militaires à être responsables et à doubler d'effort afin d'accroitre le niveau de capacité opérationnelle en mettant en avant l'instruction et l'entraînement des membres de la FDNB.

Quant au Commandant de la FT, le Général de Brigade  Jean Paul Habimana, l'exercice réunissait quatre brigades qui représentaient leurs divisions respectives. Il s'agissait de la 120ème, 220ème, 320ème et 410ème brigade. Il a également fait savoir que le déroulement de l'exercice était subdivisé en deux grandes phases à savoir  la familiarisation avec le processus de prise de décision opérationnelle au niveau brigade ainsi que la familiarisation avec le processus de prise de décision. "Le déroulement des activités devait suivre les étapes essentielles à savoir l'analyse des facteurs d'appréciation, l'élaboration des plans de manœuvres et leur comparaison, la prise de décision, la rédaction d'un ordre d'opération brigade et bataillon et d’autres. Le résultat attendu était de produire un ordre d'opération et de ses annexes aux unités subordonnées", a-t-il indiqué.  Il a alors remercié les participants pour le courage et l'abnégation manifestés durant l'exercice. Il a également adressé ses remerciements à l'endroit du commandement de la FDNB pour le soutien indéfectible apporté à la F.T.

Les participants à l'exercice ont à leur tour fait savoir qu'ils ont appris beaucoup de choses. " Nous avons tiré beaucoup de leçons: tout d'abord, il ya des notions qu'on ne maitrisait pas auparavant. En plus, l’exercice demande beaucoup de concentration, un travail dur dans un délai précis et court", a indiqué l'un des participants le Lieutenant-Colonel Léon Mbahimbare, commandant de la 220ème brigade.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.