Clôture de la formation destinée aux Sous-officiers armuriers

Armuriers

Une quarantaine de sous-officiers armuriers viennent d’être formés sur les directives des techniques internationales et  la gestion des armes et munitions. La  formation qui  a duré une semaine, a été organisée par le service logistique G4 à la FDNB. Elle  a été clôturée vendredi le 05 mars 2021 par la remise des certificats aux lauréats.

Le renforcement des capacités des membres de la Force de Défense Nationale du Burundi FDNB est l’une des priorités du commandement pour atteindre la professionnalisation de ce corps. C’est dans ce cadre qu’un atelier de  formation sur les directives des techniques internationales et  la gestion des armes et munitions,  a été organisé à l’endroit de 43 sous-officiers armuriers. Ils sont venus des unités de la 1ère division militaire et des unités qui y sont  en renfort. Les cérémonies de clôture ont eu lieu vendredi le 05 mars 2021dans les enceintes du Centre de Formation et de Sensibilisation (CFS). Cet atelier a été clôturé  par le Chef de service logistique à la FDNB, le Général de Brigade Ignace Sibomana.

Dans son allocution, le Général de Brigade Ignace Sibomana  a indiqué que cette formation a été organisée en vue de leur  rappeler  les bonnes pratiques de gestion des armes et munitions mais aussi éclairer ces gestionnaires sur la lutte contre la prolifération  illicite des armes de petit calibre. Il a aussi fait savoir que les modules enseignés lors de cet atelier sont les mêmes utilisés par les pays membres du Centre Régional sur les armes légères. Les bénéficiaires seront plus à l’aise avec les autres  issus d’autres pays, étant donné que la FDNB participe dans les différents exercices conjoints avec les  pays de la région et même dans les différentes missions de maintien de la paix, a-t-il ajouté.

Le Chef de service logistique précise que ces bénéficiaires ont été sensibilisés sur les mesures préventives à envisager pour la sécurité physique des stocks  et pour réduire les risques  liés aux incidents explosifs. De plus, les connaissances acquises leur  permettront d’améliorer les conditions de conservations des munitions et explosifs. Il leur a recommandé de bien veiller toujours à la bonne conservation de ce matériel qui coûte  énormément cher pour le pays. Il a terminé ses propos en remerciant le commandement de la FDNB pour avoir tout mis en œuvre pour l’organisation de cette formation. Il a également remercié les instructeurs qui se sont donné  corps et âme pour la réussite de cet atelier.

Le Chef de Bureau d’armement, munitions et matériels optiques, le Lt-colonel Nijimbere Emmanuel se dit très satisfait d’avoir un personnel bien formé en matière de la gestion des  stocks et précise  que cette formation va continuer dans les autres divisions militaires.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.