Visite du chef de la FDNB au contingent burundais de l’ATMIS

Le chef de la Force de Défense Nationale du Burundi (FDNB), le Général Prime Niyongabo  a effectué du 31 mai au 6 juin 2022, une visite de travail au contingent burundais de l’ATMIS. Le but de son déplacement était d’encourager et de rehausser le moral des troupes burundaises qui prestent au sein de l’ATMIS. Il leur a recommandé d’user des moyens à leur disposition pour dégrader significativement les capacités  Al Shabaabs partout où ils sont renseignés dans le secteur.

Encourager et rehausser le moral des troupes burundaises qui prestent au sein de l’ATMIS, tel est le but du déplacement en Somalie  du chef de la Force de Défense Nationale du Burundi, le Général Prime Niyongabo  en date du 31 mai au 6 juin 2022.  Arrivé au quartier général du contingent burundais de l’ATMIS basé à Jowhar Airfield, le Général Prime Niyongabo a dans la foulée animé  une causerie à l’intention  des officiers du 14e contingent burundais de l’ATMIS.

mku

Durant son séjour en Somalie, le Chef de la FDNB a visité différentes positions avancées occupées par les troupes burundaises de l’ATMIS. Il a ainsi profité de cette occasion pour échanger avec les militaires en place. Partout où il a animé des causeries, il a de prime abord briefé les militaires  qui étaient présents sur la situation dans le pays en général. Il a indiqué que la situation sécuritaire est bonne sur toutes les frontières avec les pays voisins et même à l’intérieur. La population s’attelle aux travaux de développement.

Au niveau de la FDNB, il a fait savoir qu’il y a eu le recrutement de toutes les catégories confondues pour garder une armée jeune, la révision de la loi organique de 2017 pour se conformer aux autres textes du pays dont la constitution. Dans cette nouvelle loi organique, il a mentionné qu’il y a une nouvelle composante  appelé FRAD : Force de Reserve et d’Appui au Développement. L’autre  grande activité  faite au niveau de la FDNB est l’instruction et l’entraînement pour garder leur niveau de combativité  et renforcer les capacités opérationnelles des militaires afin de mieux  défendre l’intégrité du territoire.

            L’ATMIS a une mission de combat

vsite

Le Chef de la FDNB, le Général Prime Niyongabo a  par la suite  entamé des visites  des positions des troupes burundaises de l’ATMIS pour voir de ses propres yeux les militaires sur terrain. Il a visité les positions de Mahaday et de  Maslah, respectivement les bases du 1er et 2e groupement. Il a également visité les positions de Quorilow et  de Cadale, respectivement les bases des  postes de commandement des 62e et 63e bataillons burundais de l’ATMIS. Partout, le Général Prime Niyongabo a rappelé que la mission de l’ATMIS est une mission de combat, une mission d’imposition à la paix. Le Général Prime Niyongabo n’y va pas par quatre chemins : «  Vous devez  attaquer  et frapper fort  les terroristes Al shabaabs partout où ils sont renseignés même dans les coins les plus reculés. La meilleure défense, c’est l’attaque, c’est l’offensive » a-t-il  insisté. Il a   recommandé aux militaires d’user des moyens à leur disposition  et de se servir de leur expérience de combat  pour dégrader significativement la menace Al Shabaabs. «  Après 15 ans en  Somalie, vous maitrisez le terrain somalien, le mode opératoire et les techniques de combats des Al shabaabs. Même dans les endroits les plus difficiles comme  Gaashandiga, ancienne académie militaire, Danyle, maison rouge pour ne citer que ceux-ci, les Al Shabaabs ont été chassés.  Actuellement, Ils  se cachent dans les forêts, vous devez donc  les poursuivre partout où ils sont retranchés et les déloger » a –t-il martelé.

                            Le rôle de l’officier est incontournable

incont

Tout en indiquant  que l’Armée est un grand pilier d’une nation, la pierre angulaire  d’un pays, Le chef de la FDNB  a rappelé le rôle de l’officier au sein de l’armée. Il a fait savoir que l’officier est le cerveau, la tête. « L’officier conçoit, fait exécuté  et contrôle. L’officier est également  un éducateur, un meneur d’hommes et  doit toujours réfléchir  au jour le jour la sécurité de ses subordonnés sans oublier la maintenance de l’équipement dont il se sert pour combattre l’ennemi » a-t-il fait savoir. Il a également recommandé aux officiers de toujours entrainer et instruire ses subordonnés afin de garder le niveau de combativité élevé.

Le chef de la FDNB, le Général Prime Niyongabo  a  rappelé dans toutes les causeries qu’il a animées, les cinq valeurs de la FDNB à savoir la discipline,  la cohésion, la loyauté, le professionnalisme et le patriotisme.

atmis

En marge des visites des positions des troupes burundaises de l’ATMIS, le chef de la FDNB s’est entretenu avec les hauts cadres de la composante militaire ATMIS. Il a même planté un arbre qui immortalise cette visite et qui symbolise son attachement à la mission ATMIS. Il a également déposé une gerbe de fleurs au monument érigé en mémoire des militaires tombés sur le champ d’honneur  à la recherche de la paix en Somalie.

homo

Le chef de la FDNB, le Général Prime Niyongabo  a également   rencontré son homologue de la Force de l’Armée Nationale Somalienne (SNAF), le Général de Brigade Odawaa Yusuf. Leurs échanges ont porté sur la collaboration étroite entre le contingent burundais de l’ATMIS et les forces de sécurité Somalienne dans les opérations conjointes, dans l’échange d’informations  dans le secteur 5.

mkuy

Le Général Prime Niyongabo a fait savoir à son homologue  que le contingent burundais de l’ATMIS reste toujours engagé et déterminé  à aider le peuple somalien à recouvrer la paix et à cimenter les relations de longue date.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.