Renforcement des capacités en matière de lutte contre le terrorisme

 

 

Dans le souci permanent de rendre plus professionnelle l’armée burundaise, les militaires de  toutes les divisions militaires ont reçu une formation sur la lutte contre le terrorisme. La plus récente fût donnée aux militaires de la quatrième division  à Mabanda  en date du 16 au 21juin 2019.

Dans les pays de l’Afrique de l’Est, le terrorisme est devenu une réalité comme on l’a remarqué au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie et en Somalie. Le Burundi étant un de ces pays, il est très important de mettre en place des unités militaires capables de contrer toute forme d’attaque terroriste ou tout au moins d’en diminuer l’ampleur. Les militaires burundais ont déjà démontré leur capacité en participant avec efficacité dans les missions de maintien de la paix, là où le terrorisme a déjà siégé. C’est dans cet ordre d’idée que la Force de Défense Nationale du Burundi (FDNB) à travers le bureau en charge de la lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité du service de renseignement militaire organise des formations en lutte contre le terrorisme à l’intention des militaires burundais. De telles formations ont été dispensées dans toutes les quatre divisions militaires, à commencer par la première division en décembre 2018 pour terminer par la quatrième division très récemment en juin 2019.  A cet effet, des exercices de simulation d’une attaque terroriste ont été joués dans toutes les divisions militaires.

Lors des cérémonies de clôture de la formation qui s’est déroulée dans la quatrième division militaire ce 21 juin 2019, le chef du service de renseignement militaire de la FDNB le Colonel Ignace Sibomana qui avait représenté le commandement de la FDNB a signifié que ces formations vont permettre de confectionner un document de référence qui servira comme outil d’instruction.

Selon le colonel Eric Niyongabo, chef du bureau en charge de la lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité du service de renseignement à la  FDNB, ces formations avaient comme buts de renforcer les connaissances des militaires burundais en matière de lutte contre le terrorisme, rehausser le niveau de commandement en matière de prise de décision, augmenter la capacité d’évacuation des blessés lors d’une opération et développer une communication effective entre différents partenaires, tout cela en vue de faire face à toute attaque terroriste.

Les militaires qui ont participé à ces exercices apprécient cette initiative du commandement et confirment avoir gagné  de plus les tactiques et les techniques utiles pour lutter  contre ce fléau.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.