L’ESCEM atteint un niveau appréciable de formation

ESCEM

10L’Ecole Supérieure  de Commandement et d’Etat-major (ESCEM) basée à Kinanira a procédé à la remise des certificats à vingt-six officiers supérieurs de la 6e promotion le 17 juin 2022  dans ses enceintes après une année de formation. Le commandement de l‘ESCEM se dit très satisfait du taux de réussite et de l’étape déjà franchie par rapport à la formation dispensée.

Après une année d’intenses activités de formation des officiers supérieurs, l’Ecole Supérieure  de Commandement et d’Etat-major a clôturé l’année académique 2021-2022 le vendredi 17 juin 2022.

Les cérémonies  de remise des certificats à vingt-six officiers supérieurs, lauréats de la 6e promotion de cette école ont été  rehaussées par la présence du Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, le chef de la Force de Défense Nationale du Burundi et d’autres hauts cadres de la FDNB.

1Dans son allocution, le  Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants Ir Alain Tribert Mutabazi, a remercié le commandement de l’ESCEM pour le travail louable qu’il est en train d’accomplir à travers cette noble mission de former des officiers supérieurs, cadres et leaders dont le commandement a besoin. Il a salué le commandement de la FDNB qui ne ménage aucun effort en appuyant l’ESCEM afin d’atteindre un niveau aussi appréciable. Dans cette même optique, le MDNAC n’a pas manqué de remercier les pays partenaires membres de la Communauté Est-Africaine plus particulièrement ceux qui ont envoyé des officiers à l’ESCEM pour leur contribution en matière d’échange de programme. Il a enfin remercié l’ambassade des états unis d’Amérique pour avoir facilité le travail de recherche aux étudiants de ladite école par la mise en place d’une bibliothèque électronique. Aux officiers certifiés, il leur a recommandé de faire preuve de loyauté et d’intégrité en mettant en valeur les connaissances acquises au cours de cette période d’apprentissage.

18Par la même occasion, le Général Prime Niyongabo, Chef de la Force de Défense Nationale du Burundi a quant à lui indiqué que le commandement de la Force de Défense Nationale du Burundi, appuyé par le Gouvernement du Burundi,  a toujours œuvré pour répondre aux besoins matériels et financiers dont l’ESCEM avait besoin pour atteindre ses objectifs. Il a également salué l’étape déjà franchi au niveau de la formation dispensée à l’endroit des officiers supérieurs grâce à cette école.  Il a félicité les lauréats de la 6e promotion pour l’esprit d’équipe, d’entraide mutuel et de coopération qui les ont caractérisés. Ainsi, il en a profité pour les appeler à rentabiliser les connaissances acquises au cours de la formation. Aux lauréats qui venaient de terminer la formation, il les a invités à être de bons ambassadeurs partout où ils vont exercer leurs missions.

Au niveau du commandement de l’ESCEM, l’étape déjà franchie par rapport à la formation dispensée est satisfaisante. Selon le Général de brigade Cassien Ntacebera, Commandant de l’ESCEM, cette école a déjà formé cent cinquante officiers supérieurs dont vingt-quatre en provenance des pays membres de l’EAC. Pour lui, c’est une satisfaction car jadis, les officiers burundais ne pouvaient bénéficier ce genre de formation qu’à partir de l’étranger.

En conformité avec d’autres écoles de ce genre d’ailleurs, l’ESCEM compte, en collaboration avec l’université du Burundi  rehausser le niveau académique de ses lauréats jusqu’au titre de master.

Capt Habogorimana JB

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.