Les troupes burundaises de l’ATMIS continuent à libérer la population somalienne

Les troupes burundaises œuvrant au sein de la nouvelle mission de transition de l’Union Africaine en Somalie (ATMIS) ont mené  le 9 avril 2022 une opération dans la localité de Geelgub. Cette opération qui s’est déroulée à 10km de la position de Xaajicali au Nord-Est de la Somalie visait à protéger la population de cette localité.

Dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau concept d’opération de l’ATMIS et surtout de protéger la population contre les terroristes Al shabaabs, le contingent burundais  au sein de l’ATMIS continue de planifier et  d’exécuter des opérations afin de dégrader les capacités de nuisance de ces terroristes. C’est ainsi qu’après avoir eu des renseignements sûrs et fiables, faisant état de la présence des Al-Shabaabs dans la localité de Geelgub, les troupes burundaises ont décidé de passer à l’action le 9 avril  2022 afin de protéger la population de cette localité qui est terrorisée  et qui se voit toujours imposée des taxes par ces Al shabaabs.

La progression assurée vers le lieu de l’opération

Dès l’aube du 9 avril 2022, en gilet anti-balles et casques métalliques sur la tête,  les troupes burundaises, embarquent dans des véhicules de combat en direction de Geelgub. Elles sont lourdement armées et déterminées à détruire toute résistance ennemie dans cette localité. Arrivées à quelques kilomètres de l’objectif, elles débarquent et commencent à progresser à pied. Conscients de la tactique adoptée par les terroristes Al-Shabaabs, les militaires  burundais spécialistes en  Génie de combat (route search et IEDD)  avançaient en tête pour déjouer et détruire tout éventuel engin explosif improvisé qui pouvait être tendu sur leur passage  par  ces terroristes.  Ceux-ci posent les engins explosifs improvisés dans les principaux axes routiers, la seule arme qui leur reste pour continuer à semer la terreur au sein de la population innocente. Ainsi, les militaires spécialistes en génie de combat savent comment s’y prendre en déjouant tout engin explosif improvisé  posé à leur passage sans causer des dégâts humains et matériels. Derrière les militaires spécialistes en génie de combat, d’autres militaires comme l’Elément  Commando d’Action Rapide ont suivi. Ils marchaient  doucement et surement. Dynamiques et vigilants, ils étaient toujours  prêts à faire face à l’ennemi. Aucun moindre détail ne pouvait les échapper. L’artillerie était également déployée pour appuyer les troupes en progression. Des tirs d’aveuglement, de harcèlement et de neutralisation  ont été effectués.

L’opération  a été exécutée avec succès

Le Lieutenant-colonel Léonidas Bateze, chargé des opérations et instructions au sein du 14ème contingent burundais de l’ATMIS, qui était le coordinateur de cette opération  a affirmé que l’opération a été menée sans grande résistance ennemie. Il a également ajouté que tous les scenarii avaient été analysés et prévus afin de mener à bon port cette opération.  «  Les militaires burundais, sur le théâtre d’opération plus de 15 ans  dans ce pays de la corne de l’Afrique, avec leur expérience  professionnelle, maîtrisent actuellement  le terrain somalien  et la tactique ennemie. Les Al -Shabaabs  significativement affaiblis, ne peuvent pas  résister aux militaires burundais  dont le niveau de combativité  n’est plus actuellement  à démontrer » ; a-t-il martelé. Et de conclure en saluant la détermination et la bravoure dont les militaires burundais ont fait preuve afin que cette opération soit exécutée avec succès.

L’opération de Geelgub est la deuxième opération effectuée par le 14ème  contingent burundais après celle de sabuun effectuée le 17 mars 2022.                    

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.