La coopération militaire franco-burundaise atteint une avancée significative

Dix-neuf Officiers ont terminé le 04 novembre 2020,  la formation relative aux « techniques initiales de planification et de conduite des opérations d’un Poste de commandement d’un bataillon » .Cette formation était assurée à l’ISCAM par un  groupe d’instructeurs de l’armée française. 

Après deux ans de reprise, la coopération militaire franco-burundaise prend une allure considérable. C’est dans ce cadre qu’une formation a été organisée par les instructeurs français à l’endroit de dix-neuf  officiers burundais  à partir du 26 octobre au 04 novembre 2020. Cette dernière portait essentiellement sur les techniques initiales de planification et de conduite des opérations d’un Poste de commandement bataillonnaire. Les cérémonies de remise des attestations ont été rehaussées par le Chef de service chargé de l’entraînement et opérations(G3) à l’Etat -Major général de la FDNB, le Général de Brigade Léonidas Niyungeko qui a représenté le haut commandement de la FDNB. 

Dans son allocution, le Général de Brigade Niyungeko Léonidas a apprécié la reprise de la coopération franco-burundaise surtout dans le domaine de la formation. Il a remercié vivement les instructeurs français pour leur dévouement et bonne méthodologie dont ils ont fait preuve durant la formation. Il a ajouté que la FDNB est toujours prête à partager ses expériences avec les autres nations notamment dans les différentes missions de maintien de la paix, d’où la nécessité  d’une formation continue pour ses hommes. Pour les officiers burundais bénéficiaires de la formation, il leur a demandé de bien valoriser, de retour à leurs postes d’attache, les connaissances apprises. 

A pris part à ces cérémonies, le Général de Brigade français Jean-Pierre Perrin, commandant supérieur des éléments français basés au Gabon, qui était en visite  au Burundi. Dans son mot de circonstance, le Général de Brigade Jean-Pierre Perrin a d’abord remercié le haut commandement de la FDNB pour l’accueil chaleureux qui a été réservée à toute sa délégation mais aussi d’avoir accepté la tenue de cette formation. Il a indiqué qu’une quarantaine d’officiers ont été formés après  la relance de la coopération au début de l’an 2019. 

Le Général de Brigade Jean-Pierre Perrin a précisé que à  partir de l’année prochaine, ils ont prévu de former entre 350 et 400 stagiaires militaires burundais à Libreville au Gabon et au Burundi. Même au niveau des instructeurs, des formations d’échange d’expériences seront organisées en vue de renforcer les capacités des instructeurs, a-t-il fait savoir.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.