La contribution du contingent burundais de l'AMISOM dans la sécurisation des sénatoriales a été sans faille

Conjointement avec les forces de sécurité somaliennes, les troupes  burundaises de l’AMISOM ont assuré  la sécurité  des élections  sénatoriales qui ont débuté le 14/9/2021 dans la ville de Jowhar de l’Etat de Hirshabelle. Huit sénateurs ont été élus pour faire partie du parlement fédéral Somalien parmi 27 candidats qui ont disputés la course électorale. 

Appuyer les forces de sécurité somaliennes à assurer la sécurité du processus politique fait partie du mandat de la Mission de l’Union Africaine en somalie. C'est dans ce sens que le contingent burundais s'est impliqué activement pour créer un environnement propice pour la tenue des élections apaisées dans l'Etat de Hirshabelle. Pour répondre efficacement à cette mission et bien sécuriser les élections sénatoriales tenues dans cet Etat du 14 septembre  au 4 octobre 2021, le contingent burundais de l'AMISOM a d'abord renforcé les positions militaires de la garde présidentielle et de son parlement à partir du 22 juillet 2021.

Des actions conjointes avec des partenaires de sécurité somaliennes à savoir  la police, la force nationale somalienne(SNA) et le service de renseignement somalien (NISA)  ainsi que les autorités administratives se sont succédées pour assurer le contrôle de la sécurité dans toute la ville de Jowhar et ses alentours. A cet effet, des réunions de planification, des opérations de fouilles dans différents  quartiers de la ville de Jowhar et villages environnant ont été multipliées. L'objectif de ces opérations de fouilles était de traquer toute  présence Al-shabaab et d'empêcher son infiltration dans la localité.

Dans la nuit du 4 au 5 septembre 2021, les Al-shabaabs ont tenté de semer la terreur à l’aide des tirs de mortier contre les observateurs des élections. Les troupes burundaises de l'AMISOM ont directement riposté et cette tentative de perturber l’organisation des élections n'a pas empêché la commission électorale de faire son travail.

Le jour de clôture des élections, le vice-président de l'Etat de Hirshabelle Yusuf Ahmed Hagar a offert 3 vaches aux militaires du contingent burundais de l'AMISOM en guise de reconnaissance de leur dévouement dans la sécurisation des scrutins pour ces sénatoriales.

Les élections des sénateurs seront suivies dans les prochains jours par des élections de la chambre basse du parlement et les militaires burundais restent déterminés à déjouer toute tentative d’Al Shabaab visant perturber le processus électoral.  

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.