La contribution des femmes militaires de la FDNB est satisfaisante

GR

Depuis que la Force de Défense nationale du Burundi a commencé à recruter les militaires féminins, leur rôle et leur contribution ne cessent de se manifester tant sur le territoire national qu’à travers les missions de paix à l’étranger.

Depuis l’ère monarchique et coloniale, la femme burundaise jouait un rôle incontournable dans la société y compris dans le domaine de la défense de l’intégrité du territoire national. Sa contribution est restée remarquable même après l’indépendance où la femme a toujours fait preuve de patriotisme jusqu’au sacrifice suprême. En effet, dans le cadre de la Journée internationale de la femme du 08 mars 2022, les femmes militaires de la FDNB se sont associées à leurs consœurs du monde dans la célébration de cette dernière.

La FDNB est satisfaite de l’engagement et de la contribution de la femme militaire

Le Général de Brigade Michel Ndenzako, chargé de l’administration et de la gestion du personnel à la FDNB indique que la FDNB a pris le devant dans la promotion de l’intégration genre tout en s’inspirant aux lois et règlements du gouvernement du Burundi. Il ajoute que l’étape franchie quant au recrutement des femmes à la FDNB est satisfaisante. « Si nous analysons le nombre de femmes qui intègrent la FDNB, nous constatons que leurs effectifs ne cessent d’accroître chaque année. A titre d’exemple en 2018, la FDNB a recruté un effectif de 64 filles sur un total de 1874 garçons […]. En 2020, 79 filles contre 1308 garçons alors qu’en 2021, la FDNB a enregistré un effectif de 118 filles sur un total de 1156.  Cela prouve que les femmes ont compris leur contribution à la FDNB », explique-t-il. Il indique aussi que les femmes sont représentées dans pas mal de services de la FDNB et qu’elles font même preuve de professionnalisme comme leurs frères d’arme.

Les femmes jugent positivement le pas franchi

Le Major Claudine Murekerisoni, chargée du Bureau Genre à la FDNB, fait savoir que la Journée internationale de la femme est très essentielle car elle accorde aux femmes une opportunité de s’autoévaluer afin de servir davantage le corps de défense d’une façon efficace. Elle a en outre fait savoir que le Bureau Genre a une mission noble de promouvoir l’égalité et l’équité genre au sein de la FDNB avec un accent particulier de faire un counseling aux militaires dans le cadre de la conciliation de leurs familles. Elle ne manque de remercier la FDNB pour sa volonté manifeste et le soutien indéfectible qu’elle apporte aux femmes militaires. Toutefois, elle invite toutes les femmes militaires à servir avec fierté comme leurs frères d’armes. Aux candidates qui souhaitent intégrer ce corps, elle les invite à embrasser ce corps tout en les tranquillisant que l’armée est une vocation comme tant d’autres.

Le Lieutenant-Colonel Marie Ange Niyokindi, chef de Bureau des études stratégiques au MDNAC, confirme que la situation s’est nettement améliorée. «A notre époque, nous  étions très peu à la FDNB. Moi, je suis entrée à l’Iscam en janvier 1996 et il n’y avait que deux filles. Cela était vraiment inhabituel. Nos frères, y compris certains des cadres, ne comprenaient pas notre présence parmi eux […]. Aujourd’hui, nous sommes à une étape appréciable. Nous remercions la FDNB pour cet attachement à promouvoir notre intégration en son sein», fait-elle savoir. Elle ajoute que le métier d’armes et la gestion familiale pour une femme militaire sont deux choses complémentaires. Elle fait appel aux filles en service à l'armée d’être disciplinées au travail tout en les rappelant qu’elles restent les premières encadreuses et responsables de leurs enfants. Et de conclure qu’elles doivent sauvegarder la place que la culture burundaise réserve à la femme burundaise.

La célébration de la Journée Internationale de la Femme de cette année s’est déroulée à Rumonge sous le thème "Femme au centre du développement agricole et de la protection environnementale".

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.